CPA Scans

Collection de cartes postales anciennes numérisées en haute définition. Actualités d'époque. Histoires insolites.

03 janv. 08

Les actualités du 3 janvier 1908

Incendie du Casino Frascati au Havre

IncendieCasino FrascatiCe matin, à dix heures, un violent incendie s'est déclaré dans le casino Frascati qui a été presque complètement détruit. C'est un nommé Paul Dehais, éteigneur de gaz, qui s'aperçut le premier du feu et donna l'alarme. Immédiatement, le personnel de l'hôtel attenant au casino organisa les premiers secours.Les pompiers, prévenus, accoururent et mirent une pompe à vapeur en batterie, mais leurs efforts furent inutiles, ou presque.

Le casino, c'est-à-dire le théâtre, le salon, le cercle et la salle des petits chevaux, dont la façade donne sur la mer, est encadré au nord et au sud de deux hautes ailes faisant partie de l'hotel Frascati. C'est dans le théâtre, construction en bois, que le feu paraît avoir pris naissance, et près de la scène, dit-on.

En un clin d'œil, le feu eut réduit en cendres ce bâtiment et gagna la salle des petits chevaux, qui fut également détruite; à son tour, le salon fut attaqué par le sinistre, mais les pompiers purent en préserver une partie. Toutefois, une salle à manger de l'hôtel a été presque complètement détruite. Cet incendie a été d'une violence peu commune.

Heureusement que le vent ne soufflait pas en tempête, car il est certain que l'hôtel lui-même aurait été détruit. Parfois les flammes, qui atteignaient une hauteur prodigieuse, se rabattaient et léchaient les toits des bâtiments principaux de l'hôtel. Les dégâts atteindront certainement un chiffre très élevé, mais Ils ne peuvent, même approximativement, être évalués.

Une enquête a immédiatement été ouverte à l'effet de connaître les causes de cet incendie. Sur les lieux, on remarquait la présence de toutes les autorités civiles et militaires. A neuf heures, les pompiers étaient complètement maîtres du feu; néanmoins une équipe est restée pour noyer les décombres.

Le Petit Parisien – 3 janvier 1908


EN BREF

rugbyFootball-rugby: France contre Angleterre — Malgré le mauvais temps, cette importante rencontre avait attiré à Colombes de nombreux sportsmen. Après une très jolie partie, la victoire est revenue à l'équipe anglaise battant l'équipe française par neuf points a zéro. Un équipier français, Meissonnier, blessé au cours d'une mêlée, a été emporté à l'ambulance. Le Gaulois – 2 janvier 1908

IncendieLe feu éclate dans un magasin de cartouches. Un homme est tué - Londres, 2 Janvier - Hier, à une heure quinze de l'après-midi, un incendie éclatait brusquement dans les magasins de MM. Dyke et Cie, armuriers et marchands de munitions, à Georgeyard, derrière le Guildhall, un des points les plus animés de Londres. Les passants entendirent une formidable détonation, et aussitôt une pluie de balles s'abattit sur lé voisinage. Un employé de l'établissement, nommé John Coker, fut tué et cinq autres personnes furent plus ou moins grièvement blessées. Toutes les vitres des maisons avoisinantes ont volé en éclats. Les pompiers, appelés en toute hâte, n'ont pu que circonscrire le foyer du désastre, car il ne restait plus rien des magasins Dyke. Le Petit Journal – 3 janvier 1908

Tremblement de terre à la JamaïqueKingston, 2 janvier - Une forte secousse de tremblement de terre a été ressentie ce matin, vers huit heures. Quelques vieux édifices ont été jetés bas. Une vive panique s'est produite parmi la population nègre. Il n'y a pas eu de blessés. C'est la seconde fois, depuis un an, qu'un tremblement de terre se produit à Kingston. On n'a pas oublié celui du 14 janvier 1907, où les secousses furent si violentes qu'un grand nombre de maisons s'effondrèrent et qu'un immense incendie ravagea la ville.la flotte américaine de l'amiral Evans apporta à la Jamaïque les secours des États-Unis. Fort heureusement le tremblement de terre qui vient de se produire ne semble pas avoir les graves conséquences de celui de l'année dernière. Le Petit Journal avait publié, mardi, une dépêche de l'observatoire de Ximeniano (Italie), signalant des secousses sismiques à une distance de 9,500 kilomètres. C'est sans doute le tremblement de terre de Kingston que l'appareil enregistrait. Le Petit Journal – 3 janvier 1908


Posté par Ichtos à 00:57 - A la une de la presse il y a 1 siècle - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires

Poster un commentaire