CPA Scans

Collection de cartes postales anciennes numérisées en haute définition. Actualités d'époque. Histoires insolites.

20 déc. 08

La Catastrophe de Courrieres

La catastrophe de Courrières constitue le plus grand sinistre minier jamais arrivé en Europe. Le 10 mars 1906, dans la région de Méricourt, dans la Pas-de-Calais, aux alentours de 6 H 30 du matin, une énorme déflagration secoue le carreau de la Compagnie Minière de Courrières. A la surface, débris et chevaux sont projetés à une hauteur de 10 metres. En profondeur, c'est l'enfer. En quelques secondes 110 kilomètres de galeries sont ravagées par les flammes. Les réseau de galeries est totalement anéanti. Près de 2000 mineurs étaient descendus ce matin là travailler.

 

On attends des nouvelle

Dès le début, l'ampleur de la catastrophe fait craindre le pire. On parle déjà de centaines de morts alors que les familles angoissées se massent aux portes de la mine. Les secours s'organisent mais on remonte surtout des cadavres.   

 

La presse s'empare rapidement de l'évènement et va lui conférer une ampleur internationale, n'épargnant aucun détail sanglant aux lecteurs; L'Humanité du 11 mars explique: "Les blessés remontés de la fosse numéro 4 sont dans un état épouvantable, la peau se détache par lambeaux, le sang coule à mince filets de la bouche affreusement tordue.(...) Dans une seule berline, on a remonté 5 cadavres racornis, momifiés ou hachés par l'explosion. Il est impossible d'établir l'identité de ces débris humains." Sauveteurs allemands

 

Les secours vont se battre pendant plusieurs jours dans un chaos de flammes et de terre. Une équipe de sauveteurs allemands se joint à la bataille, mais ils sont accueillis avec méfiance par les équipes françaises. Ils amènent pourtant avec eux du matériel jusqu'alors inconnu, comme des appareils respiratoires.

 

cortegeDès le 13 mars, les premières obsèques des victimes se tiennent dans la région. Alors que la tempête de neige fait rage, un cortège de 15 000 personnes accompagne 18 victimes anonymes dans une fosse commune aménagée sur le site de Méricourt.   

 

Le choc et la stupeur passées vient alors le temps de la colère. Les mineurs provoquent une grève générale qui ébranle le pays et le gouvernement à peine installé. La tension est trfoule2ès vive dans la communauté minière. Clémenceau, alors ministre de l'intérieur se rend sur place, accompagné  de milliers de militaires, pour maintenir l'ordre. Dans le même temps, les recherches de survivants cessent, ce qui condamnera de nombreux survivants encore prisonniers de la mine.

 

Le 30 avril, alors que le mouvement de grève s'essouffle, 13 miraculés émergent du puits. Ils ont erré 20 jours dans les galeries, mangé des cadavres et bu leur urine, mais ils sont vivants. Ils sont suivis quelques jours plus tard rescapesd'un 14e survivant

 

Après 1 mois de grève, le travail reprendra finalement fin avril. Le bilan officiel du sinistre fait état de 1.099 morts, mais on suppose que ce chiffre est sous évalué, du fait de nombreux travailleurs irréguliers non déclarés au bilan de la catastrophe. Outre les concessions salariales faites aux ouvriers et aux familles des victimes par la Compagnie, ce mouvement sera à l'origine de l'instauration du repos hebdomadaire. 

 

Liens utiles

 

Musée de la Mine   
CPA de Courrieres sur Delcampe   
La catastrophe de Courrieres sur Wikipedia   
L'Humanité du 11 mars 1906   
Courrieres: La mine d'enfer   
10 mars 1906, Compagnie de Courrières : enquête sur la plus grande catastrophe minière d'Europe.

   

Si vous avez des cartes de la catastrophe de Courrières et que vous souhaitez les partager avec la Communauté CPA Scans, vous pouvez ouvrir envoyer vos scans au webmaster qui les placera dans cette section. Merci d'avance.

Posté par Ichtos à 15:09 - L'histoire par la Carte Postale Ancienne - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires

    C'est plus qu'intéressant... c'est passionnant.

    Posté par Othom, 20 déc. 08 à 19:54

Poster un commentaire