CPA Scans

Collection de cartes postales anciennes numérisées en haute définition. Actualités d'époque. Histoires insolites.

26 janv. 09

Les actualités du 26 janvier 1909

090126elephant

Un éléphant sur le billard

L'école vétérinaire de Toulouse vient de recevoir, comme pensionnaires, quatre éléphants, trois femelles: Topsy, Éddy, Bell et un male, John. Les éléphants viennent de la Ville-Dieu (Taurn-el-Garonne), où M. Binder, propriétaire d'un cirque, possède une maison de campagne où il se repose pendant les mois d'hiver.

Tous quatre ont été amenés à l'école vétérinaire parce qu'il n'a pas été possible de les séparer. Or, Topsy est assez gravement malade et on a pratiqué sur elle une opération chirurgicale des plus délicates. Topsy est atteinte dans ses organes les plus intimes d'une affection dont la guérison 'semble improbable, malgré l'intervention du chirurgien.

Lorsque on l'opéra, Topsy avait obstinément refusé de se coucher sur le matelas que lui avait préparé M. Binder. On dut lui attacher solidement les quatre membres à des anneaux et l'opérer debout. Elle se laissa taillader d'abord sans rien dire, mais à un moment donné, la souffrance fut trop forte, et miss Topsy se mit à barrir violemment. En entendant ses cris de douleur, trois autres éléphants, qui étaient à une centaine de mètres de la malade, tirèrent désespérément sur leurs entraves pour les rompre et courir au secours de celle qui appelait. Le carnac eut toutes les peines du monde a les calmer.

Quand miss Topsy fut enfin ramenée auprès d'eux, ses camarades l'accueillirent avec les marques de la plus vive tendresse, caressant la malade de leur trompe, afin de la consoler.

Le Petit Parisien 26 janvier 1909

Barnum

EN BREF

allemagne Le chien du Duc – Munich, 25 janvier - L'histoire du meunier de Sans-Souci semble être ignorée des juges de Bamberg. Il y a quelques jours la police dressait contravention aux propriétaires de quatre chiens qui avaient aboyé pendant la nuit. L'un des propriétaires se trouvait être le duc François-Joseph de Bavière. Le parquet assigna à la place de ce dernier le valet de pied Muhlmann comme responsable et le fit condamner à une amende de six marks. Le duc écrivit alors au parquet pour endosser la pleine responsabilité de l'amende. A la suite de cette intervention, le ministère public demandera lui-même la révision du jugement de complaisance intervenu en première instance. Le Petit Parisien 26 janvier 1909

Troubles en Arabie - On télégraphie de Constantinople qu'un violent combat a eu lieu tout récemment entre des Arabes et des Bédouins sur la voie terrée du Hedjaz, à la gare de Guttaf. Le personnel de la gare, au nombre de 40 hommes, a été, croit-on, massacré par les Bédouins, qui auraient caché les cadavres des employés. Hier encore les Bédouins ont attaqué une autre gare, mais ils ont été repousses après deux heures de combat. Le service des trains pour Médine a été interrompu. Le Petit Parisien 26 janvier 1909

Posté par Ichtos à 10:30 - A la une de la presse il y a 1 siècle - Permalien [#]
Tags : , , ,