CPA Scans

Collection de cartes postales anciennes numérisées en haute définition. Actualités d'époque. Histoires insolites.

20 févr. 09

Les actualités du 19 février 1909

0901019soldat

Le plus vieux soldat du monde chez le Tsar

Le Tsar paraissait bien ému, hier, à la suite d'une audience particulière qu'il venait de donner à un vieillard encore très vert. Ce soldat est sans doute le plus vieux militaire du monde.

Il s'appelle Andreï Nicolaevitsch Schmidt et il a actuellement 120 ans. C'est l'unique survivant des vétérans de la campagne sou tenue contre Napoléon Ier.

Schmidt avait fait exprès le voyage à Saint-Petersbourg, pour solliciter une audience du Tsar. Il fut reçu dans le cabinet de travail de l'empereur, où il entra à une allure toute militaire, se tenant aussi droit que s'il était encore à la parade. Mais à peine eut-il échange quelques paroles avec son souverain qu'il s'affaissa en fondant en larmes.

Le Tsar, après l'avoir relevé, lui a présenté le petit Tsarevitsch et une des petites grandes-duchesses. Après avoir embrassé les enfants impériaux, Schmidt ajouta que "maintenant il pouvait mourir en paix". Telle fut la fin de l'audience qui a visiblement impressionné le Tsar.

Le Petit Journal – 19 février 1909


EN BREF

Violente grève - A Woincourt, entre Abbeville et le Treport, les ouvriers de l'usine Dehesdin, récemment créée, se sont mis subitement en grève et sont aussitôt passés aux violences. A coups de pierres ils ont cassé les carreaux de leur fabrique, ceux de quelques usines voisines et aussi ceux de nombre de maisons particulières. A Escarbotin, où une bande de ces énergumènes s'était rendue pour débaucher des serruriers, ils ont mis en pièces la boutique d'un cordonnier. Enfin, sur la route, ils n'ont pas hésité a s'en prendre aux passants. C'est ainsi qu'ils ont attaqué, à Escarbotin, l'automobile de M. Bignon, député, qui se rendait à Abbeville et ont mis en pièces à coups de pierres toutes les glaces de la voiture. En toute hâte, de nombreuses brigades de gendarmerie sont envoyées à Woincourt et à Escarbotin. Le Figaro – 19 février 1909

Posté par Ichtos à 00:45 - A la une de la presse il y a 1 siècle - Permalien [#]