CPA Scans

Collection de cartes postales anciennes numérisées en haute définition. Actualités d'époque. Histoires insolites.

04 mars 09

Les actualités du 4 mars 1909

090304neige

Le froid à Paris

Il est tombé, hier matin, de sept heures à midi, une violente averse de neige sur Paris et sur la banlieue. Les rues, toutes blanches au moment où la circulation commence à être active, étaient presqu'intenables pour les chevaux jusqu'au moment où les cantonnier sont arrivés, et, à larges pelletées de sel, ont transformé l'épais tapis immaculé en une boue glaciale et visqueuse, moins jolie mais plus praticable pour les communications.

Dans la banlieue, le service des tramways a dû être suspendu sur beaucoup de points, jusqu'à une heure assez avancée de la matinée. La température, très froide dans la nuit, s'était un peu radoucie après la chute de la neige.

Malheureusement quelques accidents sont à signaler : Un cordonnier, M. Pierre Cauvel, âgé de cinquante-neuf ans, est mort subitement, rue des Pyrénées, succombant à urne congestion causée par le froid. Glissant sur la neige, dans l'escalier du métropolitain, à la station du Père-Lachaise, un ébéniste, M. Alexandre Parmentier, est tombé et s'est grièvement blessé. Il a été transporté à l'hôpital Tenon.

A Aubervilliers, un chiffonnier, Arthur Labrèche, qui sortait de chez lui, avenue de la République, pour se rendre, dès l'aube, à son travail, au plus fort de la tourmente, a été frappé de congestion et est mort peu auprès, dans une pharmacie où il avait été transporté.

Une autre conséquence du mauvais temps : quantité de malheureux sans ressources et sans gîte ayant envahi, hier après-midi,, la salle des Pas-Perdus de la gare Saint-Lazare, M. Leroy, commissaire spécial, a fait opérer une rafle, qui a amené l'arrestation de plusieurs repris de justice qui étaient l'objet de mandats d'amener.

Le Petit Journal – 4 mars 1909


EN BREF

Avalanche meurtrière - Milan, 3 mars - Une énorme avalanche de neige est tombée pendant la nuit sur le village de Tibolta, dans la province de Beltune: Une dizaine de bâtiments ont été en partie détruits et leurs habitants ensevelis sous les ruines. Les travaux de déblaiement ont permis de retrouver quatorze morts et de nombreux blessés. On craint que les autres victimes ne soient encore sous les décombres. Le Petit Parisien – 4 mars 1909

Posté par Ichtos à 15:03 - A la une de la presse il y a 1 siècle - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires

Poster un commentaire