CPA Scans

Collection de cartes postales anciennes numérisées en haute définition. Actualités d'époque. Histoires insolites.

26 avr. 09

Les actualités du 26 avril 1909

090426inauguration

Le Président Fallières inaugure à Nice le monument Gambetta

Après un court arrêt a Toulon, au Golfe-Juan et à Antibes, où M. Fallières fut salué par les autorités, le train présidentiel entra, à dix heures quinze, en gare de Nice, qui était somptueusement décorée.(...) Sur la place de la Gare, sont des détachements avec drapeau de toutes les troupes qui vont rendre tout à l'heure les honneurs sur le parcours du cortège. Les tambours et clairons ouvrent le ban et M. Fallières remet solennellement un certain nombre de décorations.

Le cortège se forme; il comprend quinze voitures. Dans la première, attelée de six chevaux d'artillerie prennent place : M. Fallières, M. Clemenceau, M. Ramondou et M. Sauvan. De tous les points du département sont venues d'innombrables Sociétés de secours mutuels, de gymnastiques, des Sociétés sportives, musicales, etc. Elles inclinent leurs drapeaux au passage du cortège.

Place de la Préfecture, les enfants des écoles sont présentés à M. Fallières ; les garçons ont un drapeau à la main ; les jeunes filles ont chacune une palme. Le président rentre à la préfecture, d'où, il repartira à midi, pour assister au banquet que lui offre le conseil municipal.

Effrayés par le bruit, deux chevaux de l'escorte se sont cabrés et ont désarçonné leur cavalier, mais les deux cuirassiers, dont l'un a été cependant traîné sur quelques mètres, se sont relevés sans mal. Le temps qui, durant toute la matinée, n'avait cessé d'être menaçant, se gâte tout a fait à l'heure du déjeuner, et c'est sous une assez forte ondée que le président de la République va, de la préfecture, a la Salle du banquet.

Celui-ci, offert par la municipalité, a lieu dans le grand hall du Casino municipal, splendidement décoré pour la circonstance. Il comprend plus de six cents couverts.La table d'honneur, en forme de cercle, domine; sur une estrade, M. Fallières a, à sa droite, M. Sauvan, sénateur, maire de Nice et, à sa gauche, M. Clemenceau.(...) Au Champagne, des discours ont été prononces par MM. Sauvan, sénateur; maire de Nice, au nom de la municipalité et par M. Maurice Rouvier, sénateur, président du Conseil général ; M. Fallieres, a pris ensuite la parole et a prononcé un discours très bref.(...)

L'inauguration, du monument élevé, place Béatrix, à la, mémoire de Gambetta, a eu lieu à deux heures, sous une pluie battante. Une vaste tente, drapée de velours rouge, avait été dressée en face du monument. C'est là que le président de la République a pris place, avec les ministres, les autorités civiles et militaires, les membres du comité du monument, les sénateurs et députés du département.

M. Eugène Etienne, vice-président de la Chambre, président de la Société Gambetta, a pris la parole au nom de cette Société et a fait remise dû monument à la ville de Nice.  M. Gassin, premier adjoint au maire, et M. Raiberti, député des Alpes-Maritimes, ont parlé ensuite. Enfin, M. Clemenceau a prononcé le discours (...)

La Presse – 26 avril 1909

EN BREF

portugal Le tremblement de terre du Portugal - Les secousses sismiques et les bruits souterrains ont cessé dans tout le pays. Dans la région de Ribatejo les localités de Bena venta et Samora ont été détruites, celles île Salvaterra et San-Stefano, très endommagées. On compte trente-neuf morts, cent vingt disparus et une centaine de blessés. La plupart des victimes sont des femmes, des vieillards et des enfants, les hommes étant occupés à la culture des champs ; les fermes isolées ont moins souffert que les agglomérations compactes. De Lisbonne et de Santarem on continue à envoyer des vivres. Les médecins pansent en plein air. Le roi Manuel est rentré à Lisbonne. Il a présidé un conseil des ministres dans lequel on a décidé d'ouvrir une souscription nationale en faveur des victimes du tremblement de terre. Le Petit Parisien – 26 avril 1909

Posté par Ichtos à 15:30 - A la une de la presse il y a 1 siècle - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires

Poster un commentaire