CPA Scans

Collection de cartes postales anciennes numérisées en haute définition. Actualités d'époque. Histoires insolites.

03 mai 09

Les actualités du 3 mai 1909

argentina Fusillade à Buenos-Aires -Anarchistes et policiers échangent des coups de feu - 12 morts et 100 blessés

090503buenosaires

Une grave collision a eu lieu hier après-midi, dans notre ville. De nombreuses manifestations ouvrières avaient été organisées. Soudain, d'après le récit officiel, des coups de feu partirent d'un cortège socialiste, qui se déroulait sur la place Lorea. Les agresseurs qui avaient visé les agents de la police, blessèrent cinq d'entre eux.

Les agents ripostèrent Cinq personnes furent tuées sur le coup ; d'autres en grand nombre furent grièvement atteintes. Parmi ces dernières sept ne tardèrent pas à succomber Au total à l'heure actuelle onsuccomber. Au total à l'heure actuelle on compte 12 morts et 100 blessés.

Ce tragique incident a provoqué une vive émotion dans tous les milieux. Cependant la soirée fut calme. Tous les théâtres ont ouvert leurs portes. Des mesures sérieuses ont été prises pour éviter de nouveaux désordres. On craint en effet une agitation ouvrière. Le parti socialiste et les fédérations syndicales ont décidé de provoquer la grève générale en signe de protestation. Ils rejettent sur la police la responsabilité des événements et réclament la démission de son chef.

Les socialistes, qui avaient organisé hier une manifestation sur la place de la Constitution, n'ont pas été mêlés aux incidents de la place Lorea. Dès qu'ils en eurent connaissance, ils marquèrent une vive irritation et leur cortège se déroula avec des drapeaux voilés de crêpe. Les promoteurs du conflit seraient les trois anarchistes Novelli, Mosa et Godoy.

Le Petit Parisien – 3 mai 1909


Buenos_Aires

EN BREF

velo

Bordeaux-Paris; victoire de Van Houwaert - La dix-neuvième course Bordeaux-Paris à remporté son classique succès; elle a eu pour elle les circonstances atmosphériques. De Bordeaux à Paris, les concurrents ont lutté entre deux haies enthousiasmées de spectateurs. La course fut acharnée entre ces coureurs de classe ; elle s'est terminée par la victoire du champion belge Van Houwaert qui a terminé les 592 kilomètres du parcours en 18 h. 54' premier devant Trousselier second en 19 h. 12. Étaient troisième Georget en 19 h. 38' et quatrième Faber en 20 h. Un peu avant Angoulême, un des favoris de la course, L. Georget, a fait une chut violente ; une automobile l'a ramené en assez mauvais état avec une épaule fracturée et une vilaine blessure à la tête. Le Figaro – 3 mai 1909

belgique Catastrophe dans une église: Un écusson s'abat sur des fidèles - Bruxelles, 2 mai. Aujourd'hui avait lieu à Bruxelles et dans les faubourgs la cérémonie de la première communion. Une catastrophe s'est produite à l'église royale Sainte-Marie. De nombreux enfants venaient de communier, lorsqu'un énorme écusson s'est détaché du mur, et est venu s'abattre sur les enfants et sur les fidèles. Il y a de nombreux blessés : parmi les plus grièvement atteints on signale les frères Jules et Armand Camaert, blessés au crâne et aux yeux ; une femme Mme Laurens, également blessée à la tête, est tombée en syncope. Sa petite fille, une communiante, qui était à coté d'elle, a été frappée par des éclats ainsi que le suisse de l'église. Les blessés ont été transportés au commissariat de police du quartier.Une vive panique s'est produite dans la foule, mais heureusement les prêtres officiants n'ont pas perdu leur sang-froid : ils ont rassuré les assistants et l'office un moment interrompu a pu s'achever. Le Petit Parisien – 3 mai 1909

Posté par Ichtos à 15:30 - A la une de la presse il y a 1 siècle - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires

Poster un commentaire