CPA Scans

Collection de cartes postales anciennes numérisées en haute définition. Actualités d'époque. Histoires insolites.

14 mai 09

Les actualités du 14 mai 1909

090514deraillement

Grave accident de train en Alsace

Strasbourg, 13 mai — Un grave accident de chemin de fer s'est produit cette nuit près de Colmar et a amené le destruction du rapide de Bâle à Amsterdam.

Le rapide avait quitté Mulhouse jeudi soir à 10 h. 22 et devait arriver à Colmar à 10 h. 56. Il roulait donc à toute vitesse vers Strasbourg. Près de la petite station de Herlisheim il devait croiser un train de marchandises venant de Strasbourg et composé de soixante wagons.

C'est maintenant que la cause de la catastrophe prend une tournure vraiment bizarre. En effet, au montent précis où les deux trains allaient se croiser — il était 10 h. 47 — voila que la locomotive du convoi de marchandises fait explosion et projette trois wagons sur la voie que suit le rapide Celui-ci s'y heurte, sa locomotive déraille, laboure le talus et pique de l'avant dans un petit étang.

Le wagon postal, deux sleeping cars, où reposaient soixante voyageurs, deux voitures de deuxième classe et deux voitures de troisième devinrent la proie des flammes en moins d'une demi-heure. L'incendie, activé par un violent vent du nord a complètement détruit le rapide, y compris le fourgon de la poste, ainsi que dix wagons du train de marchandises, de sorte que les dégâts matériels sont évalués à un million de francs.

Quant au personnel des trains, le mécanicien et le chauffeur du rapide furent tués sur la locomotive: L'ambulant qui accompagnait la poste a été littéralement consumé par l'incendie ; on n'a retrouvé que quelques boulons de son uniforme. Le chauffeur du train de marchandises a également été tué; quant au mécanicien, la force de l'explosion fut telle qu'il fut lancé dans les airs, décrivit un saut périlleux peu ordinaire et vint retomber sur l'herbe de la prairie. Il est gravement blessé.

Sept voyageurs, dont on ne connaît pas les noms, ont été transportés à l'hôpital de Colmar, et le sont non moins. Douze autres s'en sont tirés à meilleur compte. En somme, il y a eu cinq morts et vingt blessés.

Le Matin – 15 mai 1909

D'autres catastrophes ferroviaires

Ricqles

EN BREF

zep

Les Anglais aperçoivent un mystérieux engin volant - Londres, 13 mai - Plusieurs télégrammes arrivés ce soir ici signalent le passage au-dessus de certaines villes d'Angleterre, en particulier de Northampton et de Peterborough, d'un énorme dirigeable affectant la forme d'un cigare qui se dirigeait vers la mer du Nord. Cet aérostat, dont on ignore le nom et la nationalité, paraissait mû par un très puissant moteur, car il allait à une assez grande vitesse contre le vent. Les autorités navales ont donné l'ordre aux navires de guerre qui se trouvent dans la mer du Nord de surveiller les évolutions de ce dirigeable. Le Petit Parisien -14 mai 1909

A Boulogne et a Garches les jardiniers font grève - Le syndicat des ouvriers jardiniers de Saint-Cloud et Garches avait convoqué, avant-hier soir, ses adhérents, salle Deurrieu, rue de l'Eglise, à Saint-Cloud, afin de leur faire connaître les réponses des patrons aux diverses revendications que le syndicat avait formulées. En ce qui concerne l'augmentation des salaires réclamée par les ouvriers, 70 centimes au lieu de 60, les patrons ont répondu ne pouvoir y consentir. Cette communica tion a provoqué un tel mécontentement que le bureau consulta immédiatement les ouvriers sur la conduite à tenir. A l'unanimité, les assistants décidèrent la grève. En conséquence, une centaine d'ouvriers jardiniers ont quitté le travail à midi. Jusqu'ici, tout, s'est passé dans le plus grand calme et il ne s'est produit aucun incident. Le Petit Parisien -14 mai 1909

Posté par Ichtos à 15:30 - A la une de la presse il y a 1 siècle - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires

Poster un commentaire