CPA Scans

Collection de cartes postales anciennes numérisées en haute définition. Actualités d'époque. Histoires insolites.

04 juin 09

Les actualités du 4 juin 1909

natation 1900.jpg

Grand gala nautique à la piscine de la gare

Le Club des nageurs de Paris, organisateur de la magnifique soirée qui qui aura lieu après-demain samedi 5 juin, à neuf heures, remportera certainement un triomphal succès. Peut-on rêver un programme mieux compris ? Est-il possible de voir autant d'athlètes aussi réputés réunis dans une même, soirée ? Où, dans notre histoire sportive, ourrions-nous retrouver une semblable orgie d'épreuves et d'attractions aussi sensationnelles ?

Véritablement, il a fallu la prodigieuse activité, des sympathiques et actifs dirigeants du Club des Nageurs de Paris pour arriver à mettre sur pied un gala d'une semblable importance. Tout d'abord, nous assisterons à une lutte splendide entre tous les plus rapides nageurs français dans le championnat de France de 100 m, puis nos braves pioupious se trouveront en ligne dans une course de 200 mètres dotées de prix splendides.

Où nous aurons un bel effort à admirer, c'est dans la tentative contre le record du demi-mille que le vaillant Chrétien, effectuera. Il est superflu de dire que le concours international de plongeons sera, des plus intéressants car parmi les spécialistes qui seront en présence, nous trouverons: Peyrusson, le roi du monde du plongeon; Delbord, champion du monde ; North, Pearce, Cochu, etc...

Quant aux matches de water-polo, joutes si passionnantes à la piscine de la Gare sous les flots de lumière, nous devons, dire qu'ils ne seront, pas le moindre attrait de cet incomparable programme.

La Presse 4 juin

La traversée de Paris à la nage

 

Parapluie_Revel

 

EN BREF

Un orage d'une extrême violence — qu'avaient laissé prévoir les fortes chaleurs de ces jours derniers, — s'est abattu, hier soir, sur Paris et la banlieue. Vers sept heures une pluie diluvienne se mit a tomber, en même temps que les éclairs sillonnaient les nues. Jusqu'à une heure avancée de la soirée, l'eau et la grêle transformèrent en un véritable cloaque les rues de la capitale, au grand dam des piétons que protégeaient insuffisamment leurs parapluies. Sur la rive gauche, et notamment dans le sixième arrondissement, de nombreuses caves furent inondées. Rue Notre-Dame-de-Lorette, una excavation, profonde de trois mètres sur deux de largeur, s'est produite dsns les travaux du métropolitain, par suite du déborderont de l'égout voisin. Détail curieux : si les éclairs furent, comme sur Paris, extrêmement nombreux, on entendit à peine le tonnerre. A la gare d'Ermont-Eaubonne, un incident au moins étrange se produisit: un nuage noir, chargé de fluide, étant passé dans le voisinage de l'usine électrique du chemin de fer, une décharge en résulta, occasionnant un court-circuit dans les tableaux de distribution, et la gare se trouva brusquement plongée dans l'obscurité. De ce fait, les manoeuvres furent arrêtées et la circulation des trains de voyageurs dut être suspendue pendant un certain temps. Le Petit Parisien – 4 juin 1909

Posté par Ichtos à 15:30 - A la une de la presse il y a 1 siècle - Permalien [#]