CPA Scans

Collection de cartes postales anciennes numérisées en haute définition. Actualités d'époque. Histoires insolites.

08 juin 09

Les actualités du 8 juin 1909

cyclistes

Les cyclistes messagers de l'amitié franco-italienne

Rome, 7 juin - Demain soir, à cinq heures, au Capitole, le syndic de Rome, M. Ernest Nathan, entouré de tous les membres de son conseil municipal, remettra solennellement deux parchemins enluminés artistiquement à quatre cyclistes de l'Audax, la grande association sportive italienne. Ces deux parchemins sont adressés, l'un au syndic de Milan, l'autre au président du conseil municipal de Paris, auxquels la Ville Eternelle envoie son salut à l'occasion du cinquantenaire de la libération de la Lombardie par les armées franco-italiennes.

Les quatre cyclistes romains quitteront immédiatement Rome — en évitant soigneusement, par ordre du gouvernement italien, — de passer devant les sieges des deux ambassades autrichiennes dans cette ville et ils gagneront Orte, où ils remettront leurs parchemins à une seconde équipe de l'Audax de cette ville, qui les transportera à son tour jusqu'à Perouse. De relai en relai, les autographes arriveront ainsi à Milan, s'étant augmentés en route de deux parchemins envoyés au syndic de Milan et au président du conseil municipal de Paris par le syndic de Florence, qui fut la capitale de l'Italie jusqu'en 1870.

A Milan, le syndic de cette ville prendra possession des deux parchemins qui lui sont destinés ; il en joindra un troisième à ceux qui sont destinés au président du conseil municipal de Paris. Et ces trois messages poursuivront leur route, de relai en relai cycliste, jusqu'à Paris, où ils arriveront, pense-t-on, vers le 14 juin.

Les réponses du président du conseil municipal de Paris seront renvoyées à Milan, Florence et Rome par le même procédé, dont l'idée revient à notre confrère milanais, le Secolo. Voilà une manifestation patriotico-sportive qui ne peut qu'être bien accueillie en France, et nul doute que les Parisiens ne fassent fête aux porteurs des messages italiens.

Le Petit Parisien – 8 juin 1909

Cycles_Perfecta

EN BREF

Terrible explosion dans un magasin: un mort — plusieurs blesses - Marseille, 7 juin. Une violente explosion, provoquée par l'inflammation d'un bidon d'essence, s'est produite cet après-midi chez un fabricant de grillages de la rue Nationale. La fermeture en tôle du magasin a été projetée sur le trottoir, atteignant à la tète un passant, M. Amphou, maire de Saint-Victoret. Le blessé a été transporté à l'Hôtel-Dieu, où il a expiré quelques instants après. Le propriétaire de la fabrique de grillages et deux de ses employés ont été également blessés par l'explosion. Un commencement d'incendie, provoqué par l'explosion, a été rapidement éteint par les pompiers. Les dégâts sont assez importants. Le Petit Parisien – 8 juin 1909

Posté par Ichtos à 15:30 - A la une de la presse il y a 1 siècle - Permalien [#]