CPA Scans

Collection de cartes postales anciennes numérisées en haute définition. Actualités d'époque. Histoires insolites.

11 juin 09

Les actualités du 11 juin 1909

Bureau de marquage des pigeons

Les pigeons photographes

Berlin - 11 juin - Après les pigeons voyageurs qui, particulièrement en temps de guerre, sont des auxiliaires précieux, voici maintenant les pigeons photographes, appelés à rendre à tous moments des services d'une importance considérable. Ils sont si petits, si rapides, presque invisibles, qu'ils peuvent passer partout sans être inquiétés. Les résultats obtenus jusqu'à présent sont très concluants.

Les visiteurs de l'exposition internationale de photographie, inaugurée récemment à Dresde, peuvent y voir des vues fort intéressantes prises par des pigeons. La revue Die Woche consacre d'ailleurs : aujourd'hui un article à ces oiseaux photographes, et reproduit plusieurs épreuves d'une grande netteté.

Un pharmacien de Cronberg (Taunus), M. Neubronner, colombophile passionné, se servait depuis quelques années des pigeons pour le transport des ordonnances, parfois même de certains médicaments. Les oiseaux s'acquittant fort bien de cette-tache, il eut l'idée de les utiliser pour la photographie. Il confectionna à cet effet une sorte de cuirasse d'aluminium, qui se fixe à l'aide de petites courroies sous le ventre du pigeon.petites courroies sous le ventre du pigeon.

Lorsque celui-ci s'est accoutumé a porter ce léger fardeau, on adapte au dispositif un petit appareil photographique de 8 centimètres de long sur 5 1/2 de haut, chargé de plaques ou pellicules.Grâce à un système d'horlogerie, on peut fixer assez exactement le déclic de l'objectif et amener le changement de plaque ou de pellicule. L'oiseau ramène ainsi avec lui au pigeonnier plusieurs photographies.

Les expériences ont donné jusqu'ici de bons résultats. Pour obtenir des vues plus détaillées d'u ne même région, on lance de préférence plusieurs pigeons. Une certaine pratique permet de fixer à l'avance, à l'aide d'une carte, l'endroit qui sera photographié.

Le Matin – 12 juin 1909

Huile_d_olive

EN BREF

Combats en Mauritanie – 3 tirailleurs tués - Le gouverneur général de l'Afrique occidentale vient d'informer par câblogramme 1e ministre des Colonies que suivant les dernières informations reçues de Mauritanie, le 7 juin, un rezzou. composé d'une centaine de dissidents partisans de Ma-el-Anin, attaqua, le 5 juin, à midi 1/2, le détachement du capitaine Plomion, qui se trouvait, au pâturage, aux environs de Moud-Joria. Les chameaux furent repliés rapidement par nos goumiers, et l'ennemi fut vigoureusement repoussé, après un vif engagement.Dix ennemis furent tués: nous perdîmes, de notre côté, trois tirailleurs. Le capitaine Plomion poursuivit l'ennemi.D'autre part, le gouverneur général informe que la situation est bonne dans l'Adrar. La Croix – 11 juin 1909

La traite des blanches — Le Havre, 10 juin — Le service de la Sûreté surveillait depuis quelques jours une nommée Albertine Ménage, dite Bertha, vingt-six ans, dont les agissements louches avaient attiré son attention. Elle se disait couturière et prétendait vouloir exercer cette profession au Havre, mais en réalité on la savait venue directement de Dakar, ville qui a déjà fait parler d'elle pour des affaires semblables. Or, ce matin, des détectives la virent se diriger vers le port accompagnant une jeune fille de dix-neuf ans, Germaine Moignard, demeurant au Havre, rue Voltaire.Au moment où elles allaient embarquer à bord du bateau de Caen, elles furent interpellées par M. Henry, chef de la Sûreté. La femme Ménage reconnut qu'elle était domiciliée à Dakar, et fit ensuite des difficultés pour donner d'autres explications. Mais la jeune Germaine Moignard avoua de son côté que la femme Ménage l'emmenait à Dakar. Elle n'ignorait pas de plus qu'elle devait en cette ville se livrer à la prostitution. Devant cette affirmation, les deux femmes ont été mises en état d'arrestation et à la disposition du parquet. Le Matin – 11 juin 1909

Posté par Ichtos à 15:30 - A la une de la presse il y a 1 siècle - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires

Poster un commentaire