CPA Scans

Collection de cartes postales anciennes numérisées en haute définition. Actualités d'époque. Histoires insolites.

01 août 09

Les actualités du 1er août 1909

mx Secousses sismiques au Mexique – des centaines de morts

earthquake

Un véritable cataclysme sismique vient de se produire au Mexique. On a ressenti hier dans la capitale deux violentes secousses de tremblement de terre, la première à 4 h. 20, la seconde à 4 h. 25 du matin. Un grand nombre d'habitations des quartiers pauvres se sont effondrées, tuant cinq personnes et en blessant mortellement trois.

Des télégrammes reçus des différents points de la République montrent que les secousses ont été ressenties sur un nombre de localités et qu'elles ont été violentes.

La ville d'Acapulco a été à moitié détruite par une secousse hier matin ; il y a eu de nombreux morts et blessés, une seconde secousse y a été ressentie le soir. Des églises se sont effondrées. Aucune maison n'est restée habitable.Cilpanango et Cilapa ont élé presque anéanties et l'on y compte des centaines de morts.

Les accidents de personnes seraient aussi très nombreux dans l'Etat de Guerrero; quinze personnes auraient été tuées à Santa-Julia. A Igala, les secousses se sont renouvelées par intermittences durant quatorze heures. De Puebla, de Vera Cruz, d'Oaxaca, de Tlacotalpam et de Hachica, on signale des dégâts matériels sans qu'il y ait eu de victimes.

Le Petit Parisien – 1er août 1909

Mexico

EN BREF

En chassant des taupes, un jardinier tue sa femme- Un jardinier travaillant dans la Propriété de M. Langlois à Maintenon, M. Pantou, avait hier pris son fusil pour chasser les taupes qui ravageaient le jardin. Il se livrait depuis un instant à cette opération lorsque sa femme vint le rejoindre. A un certain moment, par suite dune circonstance quon ne s explique pas, l'arme partit, et la charge atteignit Mme Pantou à l'abdomen. La blessée fut transportée à l'hôpital de Chartres où, malgré les soins qui lui furent prodigués, elle succomba aux suites de ses blessures. Mme Pantou était âgée de vingt-quatre ans et les époux qui s'adoraient étaient mariés depuis trois mois à peine. Le désespoir du mari est navrant. Le Petit Parisien – 1er août 1909

Espagne Révolution sanglante à Barcelone - Un train vient d'arriver de Gérone. Les voyageurs qui s'y trouvaient s'étaient rendus de Barcelone à San Felice par mer, de San Felice à Gerone à pied et de Gerone à Cerbère par le train. Ils annoncent que la révolution bat son plein à Barcelone. La Maison du peuple a été rasée par l'artillerie. Tous les couvents ont été incendiés sauf celui de la calle Caspe, défendu par les jésuites et la garde civile. Les forts de Monjuich ont bombardé les Rambtas et les Pascos, la place de Catalogne et la douane. Dix mille révolutionnaires en armes livrent journellement des combats contre la force armée. Ils ont formé un comité qui dirige le mouvement insurrectionnel. Le pont de Caldas de Maravella a été dynamité. A Cassa de la Selva San Felice et Palamos les routes sont interceptées. Les Somatin, institution de civils armés particulière à la Catalogne, empêchent, le fusil au poing la circulation et tiennent tête à ta garde civile. Le Petit Parisien – 1er aout 1909

Posté par Ichtos à 15:30 - A la une de la presse il y a 1 siècle - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires

Poster un commentaire