CPA Scans

Collection de cartes postales anciennes numérisées en haute définition. Actualités d'époque. Histoires insolites.

11 août 09

Les actualités du 11 août 1909

Pêche sardinier Douarnenez

Les sardiniers de Concarneau

Quelques jours de pêche très abondante, et certains incidents viennent d'aggraver subitement la crise sardinière. Environ 15 millions de sardines, pêchées eu quatre jours, ont encombré tout d'un coup trente-trois usines, occasionnant aussitôt un avilissement des prix considérable et très préjudiciable aux pêcheurs.

De 35 et 32 francs le mille de grosses sardines est tombé à 30 et 27 francs, et le mille de petites sardines de 10 à 3 francs. Également quinze bateaux de thons n'ont vendu leurs poissons que 33 francs la douzaine au lieu de 56 et 60 francs.

Ce matin, les pécheurs-sardiniers ont protesté contre un tel abaissement des prix, alors que la rogue, c'est-à-dire l'appât nécessaire, est monté de 5 francs par baril toutes les quarante-huit heures, atteignant le prix de 110 francs le baril prix excessif et préjudiciable à l'armement. Ils veulent faire la grève et cesser les sorties en mer si un minimum d'achat du sardines par les usiniers n'est pas fixé, et demandent que le prix de la rogue soit fixé à 100 francs.

En outre, à deux heures, le gaz a cessé tout à coup dans les usines; les soudeurs ont dû abandonner le travail, laissant des milliers de boîtes de conserve à fermer. Si la pénurie de gaz se maintient cette nuit les sardiniers ne pourront préparer ni mettre en boites au moins 4 millions de sardines pêchées aujourd'hui. Vingt-cinq gendarmes qui devaient rentrer, ont été obligés de rester, car la situation peut être menaçante demain, si la pêche est aussi abondante et si le travail immédiat est accompli. La population est très émotionnée.

Le Figaro – 11 août 1909


EN BREF

uk Terrible accident de chemin de fer en angleterre - Londres, 10 août. — Un grave accident de chemin de fer s'est produit ce matin sur la ligne du London et North Western Railway entre Huddersfleld et Stockport. Un train express, qui filait à une allure de plus de quatre-vingts kilomètres à l'heure a déraillé en passant sur le viaduc de Micklehurst, près de Stalybridge. La locomotive s'est retournée broyant sous elle le mécanicien Turton et le chauffeur Oates.Le premier wagon qui fort heureusement était vide a été complètement détruit. Dix voyageurs qui se trouvaient dans le second wagon qui dérailla également ont été assez grièvement blessés. Vu la vitesse à laquelle le train marchait, il est surprenant que le nombre des victimes ne soit pas plus élevé. Lé désastre semble être dû à la dilatation des rails causée par la grande chaleur. Le Matin – 11 août 1909

Foudroyé au pied de la croix - Cancale, 10 août— Quatre jeunes gens de Dinan, rentrant d'excursion à bicyclette, de Saint-Jacut-de-la-Mer, ayant été surpris par un violent orage s'abritèrent près d'une croix entourée de quelques arbres, au lieu dit Le Champ-Régulier-en-Corseul. L'un des cyclistes fit cette réflexion : "Si nous mourons, ce sera au pied de la croix". Ces paroles à peine achevées, un formidable coup de tonnerre éclata et la foudre tua sur-le-champ M, Henri Follen, vingt-cinq ans, comptable chez un tanneur, à Dinan; ses trois autres camarades furent projetés par le fluide dans différentes directions et en furent, heureusement, quittes pour une forte commotion. La victime de cet accident a été inhumée à Dinan. Le Matin – 11 août 1909

La brume sur l'Atlantique – On signale qu'une brume intense règne dans l'Atlantique. De nombreux navires ont du relâcher en attendant que le brouillard disparaisse. On annonce de Belle-Ile, que le remorqueur Infatigable qui rentrait de Gibraltar a dû s'arrêter en chemin pour cette raison. Le sémaphore de Penfret signale que dans la matinée un vapeur de nationalité inconnue est venu s'échouer au sud de l'ile Loch. Dans l'après-midi, le même sémaphore an-nonce que ce navire a flotté à la pleine mer et a continu sa route tout en signalant que l'horizon est tellement embrumé qu'il est impossible de suivre les mouvements du navire en question. Ouest-Eclair du 11 août 1909

Posté par Ichtos à 15:30 - A la une de la presse il y a 1 siècle - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires

Poster un commentaire