CPA Scans

Collection de cartes postales anciennes numérisées en haute définition. Actualités d'époque. Histoires insolites.

13 août 09

Les actualités du 13 août 1909

allemagne Comment fût obstrué le canal de Kiel

Kiel canal

Le canal de Kiel, qui relie la Baltique à là mer du Nord et sépare la Prusse du Danemark, est une des fiertés de l'Allemagne contemporaine. On sait que ce magnifique travail, auquel s'attache le nom du fondateur de l'empire. Guillaume Ier assure l'indépendance des évolutions de la flotte allemande dans la Baltique.

De Kiel qui est le plus grand port militaire de nos voisins d'Outre-Rhin, les bateaux de guerre peuvent librement gagner la mer du Nord — c'est-à-dire les eaux anglaises et françaises ! par ce détroit artificiel Aussi, l'obstruction du canal de Kiel, que nous avons signalée avant-hier, prend-elle les proportions d'un événement national!

Un vapeur belge, le Palomarès, jaugeant 400 tonneaux, s'est malheureusement échoué en travers du canal, barrant complètement la route aux bateaux. Le Palomares, tout chargé de planches, s'est placé perpendiculairement aux deux rives du canal. Il est fort lourd, il est malaisé de le renflouer et par son fait, depuis le 10 août, et pour quelque temps encore, le trafic et la navigation sont suspendus dans le canal Kaiser-Wilhelm.

Les travaux entrepris pour repousser un peu le bateau échoué le 10 août et créer à son pourtour un chemin navigable n'ont pas encore abouti. Et pourtant, c'est avec la plus grande diligence qu'on mène les opérations. De très nombreux ouvriers y sont employés, sous la direction de tout un état-major, d'ingénieurs. Le navire est vieux de vingt-huit ans et d'après le Berliner Tageblatt c'est la rouille accumulée sur la coque qui a provoqué le brusque effondrement de la charpente.

Le Petit Journal – 13 juillet 1909


EN BREF

Quatre personnes tuées par l'explosion d'une batteuse - Saumur, 12 août — Hier matin, à dix heures, le moteur d'une machine à battre a fait explosion dans la cour de la ferme du château de Ruau-Ducoudry près de Saumur, tuant quatre personnes et en blessant plusieurs.Les personnes qui ont été tuées sont : MM. Bruneau. fermier du château: Sicard, domestique; Chevalier, chauffeur, père de cinq enfants; Aurion, journalier, père de six enfants.Les blessés sont : MM. Bougouin, âgé de trente-trois ans, brûlures graves qui mettent sa vie en danger, Joseph Chalot, vingt-et-un ans, brûlures; Marcel Brunet,neuf ans brûlures.A la suite de l'explosion, l'incendie dévora la ferme. Cinquante hommes a cheval, de l'école de cavalerie, sont partis avec une pompe a vapeur, une ambulance et le service de santé. Les morts, pris sous les débris de la machine ont dû être disputés aux flammes et n'ont pu être retires qu'après deux heures d'efforts.Toutes les autorités de Saumur et de Montreuil-Bellay étaient sur les lieux avec les pompiers de Coudray de Montreuil et de Saumur. A midi, tout péril était conjuré. Les dépendances et le château étaient préservés.Ouest-Eclair – 13 août 1909

Château détruit par la foudre - Château détruit par la foudre. — La foudre vient de détruire, à Monistrol-sur-Loire (Haute-Loire) ainsi que nous l'annoncions hier, le château historique des évêques du Puy. Il avait été construit vers 1490 par Jean de Bourbon, abbé de Cluny.Le puissant manoir, dominant de sa silhouette imposante la vallée de la Loire et protégeant la ville bâtie à ses pieds, fut tour à tour la citadelle de la Ligue dans le Velay et la résidence d'été des prélats des dix-septième et dix-huitième siècles. Armand de Béthune, l'évêque protecteur des arts, Lefranc de Pompignan, surnommé le "Flambeau de l'Église de France", y habitèrent régulièrement et de Gallard-Terraube y séjourna quelques semaines après avoir été chassé du Puy par la Révolution. Depuis plusieurs années, le château servait de demeure au colonel Blanc de Fayolle, commandeur de la Légion d'honneur, qui a perdu dans l'incendie de précieux souvenirs de sa brillante carrière en Afrique. Le Temps – 13 août 1909

Posté par Ichtos à 15:30 - A la une de la presse il y a 1 siècle - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires

Poster un commentaire