CPA Scans

Collection de cartes postales anciennes numérisées en haute définition. Actualités d'époque. Histoires insolites.

09 sept. 09

Les actualités du 9 septembre 1909

uk L'aviateur anglais Cody réussit un vol de 65 km

Cody aviateur Farnborough

Londres, 8 septembre — L'aviateur anglais Cody a, ce matin, après une longue suite d expériences malheureuses, réussi à accomplir un vol magnifique couvrant en 63 minutée une distance de 65 kilomètres en rase campagne.

Parti à six heures de son hangar de la plaine de Laffam, l'aviateur a d'abord décrit plusieurs cercles à une assez grande hauteur au-dessus de la plaine, et, s'élevant à environ 50 mètres, il s est dirigé vers la caserne Aldershot, au-dessus de laquelle il a passé. Les troupes, alors à l'exercice, l'ont acclamé à son passage. L'aviateur a ensuite poursuivi son vol jusqu'à Aldershot. Il s'est rapproché du sol et a contourné le clocher de l'église Saint-Georges, puis, reprenant son altitude précédente, il a regagné Farnborough.

Il a passé au-dessus des casernes et du parc Aérostatique. Après quoi il revenait planer au-dessus de la place de Laffam, et se livrait a diverses évolutions, manœuvrant avec la plus parfaite aisance. L'aviateur était alors en l'air depuis 63 minutes, À ce moment, la provision d'essence étant épuisée, le moteur s'arrêta brusquement et l'appareil descendit à une vitesse inquiétante.

Mais à environ quatre à cinq mètres du sol le moteur se remit en marche, 1'appareil reprit son équilibre et M. Cody put atterrir sans danger. A sa descente, l'aviateur fut entouré par les soldats, qui lui firent une ovation. L'appareil a été légèrement endommagé au moment de sa descente. Il sera réparé dans le courant de la journée.

L'Ouest-Eclair – 9 septembre 1909

Fete_aviation_militaire

EN BREF

Les espagnols poursuivent avec succès leurs opérations au Maroc - Madrid, 8 septembre. On mande de Melilla aux journaux qu'après avoir bivouaqué sans incident à Magen-Brahim qu'elles avaient occupe avant-hier, les troupes du général Aguilera ont poursuivi hier leurs opérations, sans être inquiétées, vers Muley-Ali-Chéril où elles ont campé. En chemin, les Espagnols ont razzié plusieurs propriétés indigènes. Au moment où la colonne espagnole arrivait à Muley-Ali-Cherif, les Rifains sont allés au-devant d'elle, précédés d'un drapeau blanc. Les indigènes ont ensuite sacrifié deux taureaux en signe de soumission ; ils ont protesté auprès du général de leur amitié envers l'Espagne, et finalement ils lui ont remis les armes qu'ils prirent aux indigènes qui, il y a quelques jours, attaquèrent la colonne du général Aguilera. De son côté, le colonel Larrea, qui opère dans la région du Cap de l'Eau, a reçu également de nombreuses soumissions au cours de reconnaissances effectuées hier. Le colonel a frappé les indigènes de fortes amendes et a recueilli les armes des agitateurs. Le Petit Parisien – 9 septembre 1909

Posté par Ichtos à 15:30 - A la une de la presse il y a 1 siècle - Permalien [#]
Tags : ,