CPA Scans

Collection de cartes postales anciennes numérisées en haute définition. Actualités d'époque. Histoires insolites.

29 oct. 09

Les actualités du 29 octobre 1909

Lancement Mirabeau

Le Mirabeau est lancé avec succès

Lorient, 28 octobre. Le lancement du cuirassé Mirabeau s'est effectué cet après-midi, sans incident, et avec un plein succès. Une foule énorme y assistait qui, devant les autorités maritimes, militaires et administratives, applaudit chaleureusement lorsque l'énorme masse s'ébranla. Le préfet maritime a tenu à féliciter personnellement les ingénieurs qui ont parfaitement dirigé l'opération.

Le Mirabeau est le cinquième des Dreadnought français, grand cuirassé de 18.000 tonnes dont les types déjà à flot sont le Voltaire, lancé en janvier à la Seyne ; le Diderot et le Condorcet, lancés en avril, à Saint-Nazaire ; le Danton lancé eu juillet à Brest. Tous ces navires font partie du programme de 1906, et, après le Mirabeau, il ne reste plus sur cale, de cette série, que le Vergniaud, encore en construction aux chantiers de la Gironde et dont le lancement aura lieu en janvier prochain.

Aucune unité lancée à Lorient n'a d'ailleurs atteint le poids formidable du Mira-beau. Ce cuirassé pèse en effet sur sa cale de lancement 7.330 tonnes, alors que le Waldeck-Rousseau, précédemment lancé, n'atteignait que 5.500 tonnes, et que le cuirassé Danton cependant du même type que le Mirabeau ne pesait que 6,000 tonnes.

Le cuirassée est peint en gris-bleu dans sa partie supérieure et en noir au-dessous de la ligne de flottaison. Le montage du navire a commencé le 4 mai 1908 et a été effectué sous la direction de l'ingénieur Bohon et des adjoints techniques Roux et Guillemot ; six cents ouvriers y ont été journellement employée.

Le Mirabeau a une longueur de 146 mètres 60, une largeur de 25 m. 80, un tirant d'eau moyen de 8 m. 26, et un déplacement de 18.344 tonnes. Ce cuirassé portera 31 officiers et 650 hommes d'équipage. Il atteindra le prix de 51 millions.

Le Petit Parisien – 29 octobre 1909


EN BREF

Un fou dans la cage des hyènes - Hier matin, un homme, malgré la pluie, se promenait en gesticulant dans les allées à peu près désertes du Jardin des Plantes. Un gardien qui l'observait le vit tout à coup se dévêtir, puis grimper aux barreaux d'une cage où sont enfermées deux hyènes et sauter dans cette cage. Là, il se livra, devant les deux bêtes ahuries, à des danses accompagnées de grands cris. Le gardien appela deux de ses collègues et entreprit, avec l'aide de ceux-ci, de faire sortir de la cage le malheureux fou. Ce ne fut pas chose facile ; il fallut garrotter le dément pour le conduire au commissariat de la rue Geoffroy-Saint-Hilaire. Des papiers trouvés sur lui oui établi qu'on avait affaire à un nommé Auguste Hirout, âgé de vingt-sept ans, sorti depuis un mois de l'asile de Villejuif H a été envoyé à l'infirmerie spéciale du Dépôt. L'Aurore – 29 octobre 1909

Un cyclone dévaste Gènes - Milan, 28 octobre. Un cyclone épouvantable s'est abattu ce matin sur Gènes. La grêle a brisé quantité de carreaux, puis une averse torrentielle a inondé plusieurs quartiers et les rivières ont débordé. A midi une trombe a dévasté la partie de la ville la plus proche du port ; les toits des maisons, dans plusieurs rues, se sont effondrés. L'eau s'est précipitée dans les immeubles causant des dégâts énormes. Les marchandises amassées dans les docks ont été emportées par la mer ; le lazaret s'étant écroulé, les malades ont dû être sauvés sous une pluie battante. Dans une fonderie voisine, les chaudières ont fait explosion. Au total, on signale de nombreux blessés et l'on craint qu'il n'y ait des morts. Les autorités sont accourues sut les lieux avec des carabiniers et des pompiers pour organiser le sauvetage ; les pompiers ont abattu les murs menaçant ruines et ont porté secours aux maisons inondées. Un schooner venant à Gènes a été en grave danger et il a dû être conduit au port par un remorqueur après une manœuvre difficile. Le Petit Parisien – 29 octobre 1909

Posté par Ichtos à 15:30 - A la une de la presse il y a 1 siècle - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires

Poster un commentaire