CPA Scans

Collection de cartes postales anciennes numérisées en haute définition. Actualités d'époque. Histoires insolites.

18 oct. 10

Les actualités du 18 octobre 1910

septembre 1910 17 octobre 1910   octobre 1910   19 octobre 1910 novembre 1910

Wynmalen achève le raid Paris-Bruxelles et retour

Wynmalen

Aviation

Wynmalen et Legagneux, qui avaient accompli dimanche, entre Paris et Bruxelles, le premier vol qu'on ait encore effectué de capitale à capitale, ont fait hier leur possible pour satisfaire complètement aux conditions imposées par l'Automobile-Club de France. Wynmalen a réussi, Legagneux s'est vu stupidement immobilisé près du but par une panne fortuite.

Nos deux concurrents se trouvaient dimanche soir, on s'en souvient, Wynmalen à Saint-Quentin, qu'il avait regagné en toute hâte, Legagneux a Bruxelles, où il comptait passer la nuit. Hier, presque A l'aube — il était 6 heures 40 — Wynmalen, ayant embarqué son passager, M. Louis Dufour, décrivait deux larges cercles et filait sur Paris. Une brume assez dense gêna les voyageurs à tel point qu'ils s'égarèrent et durent atterrir, une première fois, à Tracy-le-Val, pour reconnaître leur route. Cinq minutes plus tard, à 7 heures 30, ils repartaient. On les aperçut de Compiègne et on les acclama.

Seconde halte a la Croix-Saint-Ouen. Wynmalen remplit son réservoir et veut attendre que le brouillard soit un peu dissipé. Toutefois, comme des paysans accourent en grand nombre et menacent de compromettre l'envol, les deux hommes décident de repartir sitôt qu'il sera raisonnable. A 9 heures 30, le biplan, moteur Gnôme, hélice "Intégrale" Chauvière, s'élançait à nouveau dans la direction de Paris. Et, à midi 13', Wynmalen, qui s'était une dernière fois arrêté quelques minutes à Longchamp pour faire provision d'essence, atterrissait sur le champ de manœuvres d'Issy-les-Moulineaux.

Une méchante surprise l'y attendait. Son départ, prétendait-on, n'avait pas été officiellement chronométré. L'aviateur répliqua que M. Ventoux-Duclos, délégué officiel de l'A. C. P., l'avait enregistré. Toujours est-il qu'une enquête est ouverte a ce propos par l'Automobile-Club. Attendons ses résultats. S'ils sont favorables, Wynmalen, qui a couvert Paris-Bruxelles et retour en 27 h. 00' 28", sera détenteur du Grand Prix jusqu'à ce qu'un rival, s'il s'en présente, le lui ravisse.

La Gaulois – 18 octobre 1910


EN BREF

Aviation

L'aviateur Bielovucic victime d'un accident d'auto - L'aviateur bien connu Bielovucic, le héros du raid Paris-Bordeaux, regagnait Paris en automobile, après avoir déjeuné, à Melun avec une dame et deux touristes amis. L'aviateur, qui conduisait lui-même a une allure de quatre-vingt-dix kilometres à l'heure une voiturette de course, se trouva, près de la Croix de Villeroy, gené par une grosse limousine. Ayant voulu doubler celle-ci, il donna un coup de volant si brusque que la voiturette alla se jeter contre un arbre. L'aviateur et sa compagne furent projetés à terre. Ils furent relevés par des témoins et transportés chez un docteur, à Montgeron, d'où, après pansement, ils purent regagner Paris. Bielovucic a la lèvre coupée et une dent cassée. Son amie — qui désire garder l'anonymat — se plaint de douleurs internes. Elle a le pouce de la main gauche presque détaché et la hanche luxée. Le Petit Parisien – 18 octobre 1910

ClimatUn cyclone à Rennes - Un violent cyclone s'est abattu sur la gare de Rennes, à trois heures de l'après-midi, et a causé beaucoup de dégâts. Les toitures de deux halls de marchandises ont été complètement arrachées, la galerie des machines fortement endommagée, ainsi que le bureau de l'octroi, dont la couverture a été enlevée par un tourbillon. Prise dans un remous, une rame de wagons s'est mise à rouler sur 1,800, mètres. Par suite d'un court-circuit déterminé par la tempête, un commencement d'incendie a éclaté à la salle des machines. Journal des débats politiques et littéraires – 18 octobre 1910


Posté par Ichtos à 15:30 - A la une de la presse il y a 1 siècle - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires

Poster un commentaire