CPA Scans

Collection de cartes postales anciennes numérisées en haute définition. Actualités d'époque. Histoires insolites.

04 nov. 10

Les actualité du 4 novembre 1910

octobre 1910 3 novembre 1910   novembre 1910   5 novembre 1910 décembre 1910

Le nouveau cabinet Briand

PolitiqueVoici quelques notes biographiques sur les nouveaux collaborateurs de M. Briand :

Theodore Girard M. Théodore Girard - M. Théodore Girard, titulaire du portefeuille de la Justice, en remplacement de M. Barthou est né à Montils (Charente-Inférieure),  14 janvier 1851. Ancien avoué et ancien juge d'instruction au tribunal civil de Melle, il est sénateur des Deux-Sèvres depuis le 24 février 1895.

Stéphen PichonM. Pichon - Stephen Pichon est né, le 10 août 1857, Arnay-le-Duc (Côte-d'Or). Il fut, dans la presse, un des principaux collaborateurs de M. Clemenceau. Elu, en 1883, conseiller municipal de Paris, pour le quartier de la Salpêtrière, puis député de Paris deux ans plus tard, aux élections générales, au second tour de Scrutin, le 30e sur la liste présentée, il siégea à l'extrême gauche et fit partie du groupe inspiré par M. Clemenceau. M. Pichon, à la suite d'un échec aux élections, entra dans la carrière diplomatique. Il fût successivement ministre de France au Brésil et en Chine. Il était à Pékin au moment du siège des légations. Quand il fut appelé par M. Clemenceau, le 23 octobre 1906, au portefeuille des Affaires étrangères, il était résident général en Tunisie. Il conserva ce ministère dans le premier cabinet Briand, constitué le 24 juillet 1909. Il l'occupe encore dans le second, formé hier. M. Stephen Pichon est sénateur du Jura depuis le 7 janvier 1906.

General Brun Le Général Brun - Le général Brun, ministre de la Guerre, conserve ses fonctions. C'est un compatriote du Président de la République. Né à Marmande, le 24 avril 1849, et sorti de Polytechnique, il fut promu lieutenant en 1871, lieutenant-colonel, en 1893, après avoir été breveté, puis il fut nommé professeur à l'Ecole de guerre. Il commanda ensuite, comme colonel, le régiment d'artillerie, à Besançon, puis il prit le commandement militaire au Sénat. Après avoir passé par les grades de général de brigade, puis de division, il fut directeur de l'Ecole de guerre et devint chef d'état-major général. Le ministre de la Guerre est commandeur de la Légion d'honneur.

Boué de Lapeyrère Le Vice-Amiral Boué de Lapeyrère - Le vice-amiral, Boué de Lapeyrère, ministre de la Marine, qui conserve son portefeuille, dans le ministère actuel, est né à Lectoure le 18 janvier 1852. Entré au service en 1869, il fut nommé enseigne de vaisseau en 1875 et fit la campagne de Chine comme lieutenant de vaisseau, sous les ordres de l'amiral Courbet qui lui confia le commandement de la canonnière Vipère. Il se signala en protégeant les compagnies de débarquement. Nommé capitaine de frégate en 1889, capitaine vaisseau en 1896, il fut promu contre-amiral en 1909, puis vice-amiral. C'est en cette qualité qu'il commanda la division navale de l'Atlantique. En 1907 il fut nommé préfet du 2e arrondissement maritime de Brest ; il accompagna en 1908 le Président de la République dans sa visite aux cours de Russie, de Suède et de Danemark, puis fut nommé ministre.

Maurice Raynaud M. Maurice Raynaud - M. Maurice Raynaud, nouveau ministre de l'Agriculture, est né le 5 novembre 1860, à Ruffec, où il a exercé la profession d'avoué. Il est député de la Charente, pour l'arrondissement de Ruffec, depuis 1906.

Louis-Lucien Klotz M. Klotz - M. Louis-Lucien Klotz, le nouveau ministre des Finances, est né à Paris le 14 janvier 1868. Publiciste, il a écrit des brochures diverses relatives aux questions fiscales et militaires. Elu député de la Somme (arrondissement de Montdidier), pour la première fois en 1898, par 8.123 voix, il a été successivement désigné comme rapporteur du rachat des chemins de fer, des budgets de l'agriculture et de la guerre. Il était rapporteur général du budget de 1911.

Maurice Faure M. Maurice-Faure - M. Maurice Faure, le nouveau ministre de l'Instruction publique, est un journaliste et un littérateur. Il fut un des fondateurs de la société littéraire ''Cigale'' et de l'Association des Félibres. Il était député depuis 1885 et avait occupé plusieurs années la vice-présidence de la Chambre quand il quitta, en 1902, le Palais-Bourbon pour entrer au Luxembourg comme sénateur de la Drôme.

Louis Puech M. Puech - M. Louis Puech, successeur de M. Millerand au ministère des Travaux publics, est né à Carcenac, dans l'Aveyron, le 1e mai 1852. Il est avocat. Conseiller municipal de Paris depuis 1893, il fut élu député du 3e arrondissement aux élections générales de 1898 et réélu en 1902 et en 1906.

Jean Dupuy M. Jean Dupuy - M. Jean Dupuy faisait déjà partie du ministère précédent, avec le même portefeuille du Commerce. Il est né à Saint-Palais (Gironde), le 1er octobre 1844, et il représente, au Sénat, le département des Hautes-Pyrénées, depuis 1901. M. Dupuy a été ministre de l'Agriculture dans le cabinet Waldeck-Rousseau, de 1899 à 1902. Il est président du Syndicat de la presse parisienne. 

Louis Laffere M. Lafferre - M. Louis Lafferre, successeur de M. Viviani au ministère du Travail est né à Pau le 10 mal 1861. Ancien professeur au collège de Privas, il est député de l'Hérault (première circonscription de Béziers), depuis 1898.

Dujardin Beaumetz M. Dujardin-Beaumetz - M. Dujardin-Beaumetz conserve le sous-secrétariat d'Etat aux Beaux-Arts. Il est né à Paris le 29 décembre 1852. Artiste peintre, il est député de l'Aude (arrondissement de Limoux), depuis 1889. Il occupe le sous-secrétariat qui lui est de nouveau confié depuis le mois de janvier 1905.

Noulens M. Noulens - M. Noulens, sous-secrétaire d'Etat à la Guerre, est né à Bordeaux le 29 mars 1864. Il fut maître des requêtes au Conseil d'Etat et occupa les fonctions de chef de cabinet des ministres de la Marine, de l'Instruction publique, de la Justice et de la Guerre, avant d'être élu, en 1902, député du Gers pour l'arrondissement de Mirande.

Gabriel Guist'hau M. Guist'hau - M. Gabriel Guist'hau, sous-secrétaire d'Etat à la Marine, est né à Saint-Denis, capitale de la Réunion, le 22 septembre 1863. Avocat, maire de Nantes, il a été élu député de cette ville aux dernières élections législatives.

André Lefèvre M. André Lefèvre - M. André Lefèvre, sous-secrétaire d'Etat aux Finances, est âgé de 40 ans. Conseiller municipal de Paris de 1895 à 1900 et de 1904 à 1910, il se spécialisa dans les questions financières. Il a été nommé député d'Aix-en-Provence (première circonscription), aux élections de mai dernier.

Jean MorelM. Jean Morel - M. Jean Morel, qui devient ministre des Colonies, est né à Nandax (Loire), le 10 octobre 1854. Ancien pharmacien, il est député de la Loire, pour la deuxième circonscription de Roanne, depuis 1898.



EN BREF

Le lot d'un million - Le lot d'un million de francs de la loterie de bienfaisance est échu à un forgeron de Somain (Nord), M. François Puvion. Notre correspondant de Somain nous télégraphie les renseignements suivants sur l'heureux gagnant: M. François Puvion est né le 20 novembre 1864. Il est forgeron mécanicien, rue Pasteur, à Somain. La nouvelle lui est parvenue hier matin par la voie des journaux. M. Puvion est un brave ouvrier marié depuis vingt-trois ans. Il a trois enfants, deux filles qui exercent la profession de modistes, et un garçon de douze ans, qui, il y a un an, s'est signalé par un acte de courage. La famille Puvion, très émue par l'aubaine qui lui est si heureusement survenue, continue de travailler modestement. Ma grande ambition, a déclaré M. Puvion, c'est de faire du bien dans la mesure du possible. M. Puvion, qui fait partie de la Société des sauveteurs du Nord, est titulaire de lettres de félicitations, de médailles de bronze et d'une médaille d'argent pour actes de courage. Il se propose de partager son million avec M. Edmond Dumoulin, marchand de vélos à Raismes. Il avait acheté un billet de la loterie de liquidation après avoir proposé à M. Dumoulin d'en acheter un second à deux mais il n'avait plus trouvé de billet. Néanmoins M. Puvion estime qu'ayant touché 10 francs de M. Dumoulin, il doit à ce dernier la tié de la belle somme qu'il a gagnée. Le Temps – 4 novembre 1910

Accident a une acrobate - Rouen, 3 Novembre - Un accident s'est produit, hier soir, dans un cirque installé à Rouen. Une des sœurs Bianca, qu'on élève, suspendue par les dents, jusqu'au haut du cirque, a lâché prise et est tombée sur la piste. On l'a relevée grièvement blessée, et on craint une fracture du crâne. Mlle Bianca tournoyait dans, l'espace sans qu'il y eût de filet au-dessous d'elle pour la recevoir ; puis, vêtue d'une longue robe blanche, et la nuit étant faite dans la salle, elle continuait à évoluer dans l'air; toujours suspendue par les dents ; des projections dirigées sur elle et sa sœur les faisaient ainsi ressembler à de gigantesques papillons aux couleurs variées. Mlle Bianca a la mâchoire brisée et trois dents ont été arrachées ; elle a, en outre, une contusion au pied gauche et a éprouvé une forte commotion cérébrale. Sa vie n'est pas en danger, mais elle devra rester au moins deux mois à l'hôpital. Le Petit Journal – 4 novembre 1910


Posté par Ichtos à 15:30 - A la une de la presse il y a 1 siècle - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires

Poster un commentaire