CPA Scans

Collection de cartes postales anciennes numérisées en haute définition. Actualités d'époque. Histoires insolites.

11 févr. 10

Les actualités du 11 février 1910

Le meeting d'aviation d'Héliopolis Il y a dix ans, Le Caire comptait environ 500 000 habitants - il est actuellement sur le point d'en avoir plus d'un million. Les terrains à bâtir y ont atteint, même au sortir de la terrible crise immobilière et financière que viennent de traverser les affaires égyptiennes, des prix considérables, égaux et presque supérieurs a ceux du mètre au centre des grande villes occidentales. Les classes sociales moyennes, gênées par le coût de la vie au Caire, cherchent a trouver dans les... [Lire la suite]
Posté par Ichtos à 15:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 févr. 10

Les actualités du 10 février 1910

Un coup de théâtre en Espagne: Chute du ministère Moret Le ministère Moret a vécu. Appelé par le Roi, M. Canalejas, chef de la fraction avancée du parti libéral, a aussitôt formé un nouveau cabinet composé en majeure partie de démocrates. C'est, comme on le voit, un véritable coup de théâtre qui s'est produit hier à Madrid. Nous dirions aussi que c'est un événement d'une exceptionnelle gravité auquel nous assistons si nous ne savions qu'en Espagne les sautes de vent en politique et les chutes de ministère sont chose... [Lire la suite]
Posté par Ichtos à 15:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 févr. 10

Les actualités du 9 février 1910

Rostand dévoile son Chantecler au théâtre Saint-Martin! Enfin, nous avons eu Chantecler, et je ne dirai pas que nous avons failli attendre. On eut même encore un frisson, quand Jean Coquelin, revêtu de l'habit noir des annonces, monté sur une petite estrade, vint débiter un prologue exquis, délicieux, d'un bout à l'autre, mais qui commençait par ces mots fatidiques : "Pas encore !" On en fut quitte pour une alerte, et le prologue créa l'ambiance, en nous transportant par la pensée, dans la basse-cour, champ ... [Lire la suite]
Posté par Ichtos à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 févr. 10

Les actualités du 8 février 1910

L'éventreur de Saint Lambert Un mystérieux individu, que malgré les actives enquêtes auxquelles elle se livre la police commence à désespérer de joindre, terrorise actuellement la paisible population du quartier Saint-Lambert, dans le quinzième arrondissement. Voici plus de quinze jours déjà que les premiers exploits du redoutable promeneur furent signalés au commissaire de police, M. Buchotte. De taille moyenne, imberbe, assez bien vêtu, celui-ci déambule à la nuit tombante, les mains enfoncées dans les poches de... [Lire la suite]
Posté par Ichtos à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 févr. 10

Les actualités du 7 février 1910

La décrue continue, mais on constate les immenses dégâts causés par le fléau Paris, 6 février — La baissa continue toujours. Depuis vingt-quatre heures, le niveau du fleuve s'est abaissé encore de 48 centimètres. Au pont de la Tournelle, où la cote maxima a été de 8 m. 50, on cotait ce matin, à trois heures, 4 m. 42, soit une décrue totale de 4. m. 08. On prévoit une nouvelle baisse de 68 centimètres d'ici 24 heures. Le spectacle des quais est maintenant extrêmement curieux. Tous les arbres et arbustes, ainsi... [Lire la suite]
Posté par Ichtos à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 févr. 10

Les actualités du 6 février 1910

Les eaux achèvent de se retirer Paris a repris sa vie habituelle Les tramways — sauf ceux de l'Est-Parisien — fonctionnent. Les eaux ont à peu près abandonné le sol parisien. Il ne reste guère qu'une rue inondée aux abords de la gare de Lyon, la rue Villiot, et quelques autres voies dans le quartier d'Auteuil. Malheureusement, des affaissements continuent à se produire. Rue de Rivoli, un affaissement de 6 mètres de long sur 3 mètres de large et 0 m. 10 de profondeur s'est produit dans la chaussée, à la hauteur du n° 96. ... [Lire la suite]
Posté par Ichtos à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 févr. 10

Les actualités du 5 février 1910

La fin du cauchemar Paris vient de vivre quinze journées et quinze nuits sinistres, douloureuses, affolantes par instant; et il les a vaillamment vécues. A l'assaut si imprévu du fléau il a opposé tout d'abord une fermeté d'âme, une crânerie, une bonne humeur dont les étrangers, demeurés au milieu de nous, s'avouaient non pas surpris mais émus, et déjà rassurés. Mais Paris a fait mieux que d'être brave; il a su faire face à l'ennemi terrible il a su lutter, et jour à jour, à force d'opiniâtreté, de discipline, de... [Lire la suite]
Posté par Ichtos à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 févr. 10

Les actualités du 4 février 1910

Avec la décrue, on craint l'épidémie La crainte des épidémies que peut amener l'inondation et le souci des mesures à prendre pour s'en préserver préoccupent à juste titre tout le monde. Cette immense masse d'eau qui charrie des débris, des cadavres, des immondices, et qui les abandonne en se retirant sur les terrains habités et jusque dans les maisons mêmes, apporte avec elle des infections diverses. Déjà Pettenkofer avait cru pouvoir attribuer les épidémies ou les recrudescences de fièvre typhoïde aux oscillations de la... [Lire la suite]
Posté par Ichtos à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 févr. 10

Les actualités du 3 février 1910

Nos pontonniers Les pouvoirs publics ont déjà rendu un éclatant hommage au dévouement, à l'héroïsme simple dont nos petits troupiers ont fait preuve au cours des jours sinistres que nous venons de traverser ; Paris et sa banlieue leur conserveront une éternelle reconnaissance pour le secours qu'ils ont apporté sans compter aux sinistrés, pour les vies innombrables qu'ils ont préservées, pour les catastrophes plus épouvantables encore qu'ils ont conjurées. Partout, sur les points les plus menacés de la grande ville et des... [Lire la suite]
Posté par Ichtos à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 févr. 10

Les actualités du 2 février 1910

Décrue: la situation en banlieue reste précaire Colombes. — L'eau a baissé de 20 à 25 centimètres dans certains quartiers. Une couche de glace recouvre maintenant les chaussées et les jardins qui ont été inondés, car le froid est devenu très vif et il a gelé fort dans la nuit. Sur certains points, la glace est si épaisse que le service des bateaux de secours servant au transport ou au ravitaillement des sinistrés s'en trouve fort gêné. Le lieutenant-colonel Lestocquois, du 120e régiment d'infanterie, venu de Saint-Denis... [Lire la suite]
Posté par Ichtos à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]