CPA Scans

Collection de cartes postales anciennes numérisées en haute définition. Actualités d'époque. Histoires insolites.

01 nov. 08

La bataille de la Marne

<p><p>BATAILLE DE CHAMPAGNE</p></p>

champagne2_html_m37113aca

Le Régiment se replie progressivement sur la Marne. C'est à la stupeur générale que le village de Maissin a été évacué à la hâte, laissant derrière lui de nombreux blessés aux mains de l'ennemi. Bivouaquant de-ci de-là, dépourvu de ravitaillement, le régiments essuie plusieurs escarmouches entre le 23 et le 27 août.

Le temps, jusqu'alors chaud, vire à l'orage. C'est sous une pluie abondante que le Régiment, épuisé, investit le 27, la ville de Noyers, désertée par les allemands. Pourtant, à la nuit, l'ennemi contre attaque et impose un véritable siège aux troupes françaises retranchées. Les pertes sont énormes de part et d'autre.

Le Régiment reçoit finalement ordre de se replier. Les troupes sont exténuées, les bataillons réduits, le ravitaillement inexistant.

champagne2_html_72e5cb7b

C'est  vraisemblablement à cette époque que le sergent FEUCHOT est blessé. Il à certainement participé aucombat de Maissin, car c'était le premier engagement, et le Régiment était frais. Sa participation aux opérations ultérieures est plus douteuse.

Toujours est-il qu'au début du mois de novembre 1914, il écrit à sa sœur de l'hôpital 46 de Vichy, ou il est en convalescence, pour une blessure aux jambes.

Combien de temps va durer sa convalescence ? Nul ne peut le dire. Il fait un passage à Paris, puis reprend probablement la route du front...


Posté par Ichtos à 10:32 - Le parcours du sergent Feuchot 1914/1915 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires

Poster un commentaire