CPA Scans

Collection de cartes postales anciennes numérisées en haute définition. Actualités d'époque. Histoires insolites.

20 janv. 09

Les actualités du 20 janvier 1909

090120incendie

Violent incendie à Paris

Un violent incendie s'est déclaré ce matin cité Nys, jetant l'émoi dans tout le quartier de la Folie-Méricourt. Le feu avait éclaté dans les ateliers de M. Magot, mécanicien, qui fournissait la force motrice à plusieurs petits patrons façonniers établis près de son usine.

Réveillé par les crépitements des flammes, M. Peret, concierge de l'immeuble, donna l'alarme. Déjà les trois corps de bâtiments que forment l'usine de M. Magot et les ateliers qui en dépendent étaient en flammes.

Les pompiers de la caserne Parmentier arrivèrent bientôt sur les lieux du sinistre. Quatre pompes furent mises en batterie et il ne fallut pas moins de deux heures de travail pour maîtriser le feu. Les bâtiments sont entièrement détruits, ainsi que les marchandises contenues dans les ateliers.

Les sinistrés: les plus éprouvés sont MM. Magot, Esmon, Poué et Billard. Les dégâts matériels peuvent s'élever à une centaine de mille francs.

La Presse – 20 janvier 1909

Spratts_Patent

EN BREF

Les fêtes de Pontmain - Le 38e anniversaire de l'apparition de Notre-Dame de Pontmain a été célébré avec un éclat inaccoutumé en présence de plusieurs milliers de pèlerins. Mgr l'évêque de Laval présida tous les offices de la journée. Dans l'après-midi l'un de ceux, qui virent la Vierge le 17 janvier 1871 J. le P. J. Barbedette, devenu depuis Oblat de Marie-Immaculée, lit lui-même le récit de la sainte apparition. Le soir, à la grange où autrefois la Sainte-Vierge était apparue, Mgr Grellier parla puis une longue procession aux flambeaux se déroula autour du lieu béni. La Croix – 20 janvier 1909

090120sorel

Mlle Cécile Sorel victime d'un Accident - Mlle Cécile Sorel passait en automobile ce matin, rue du Havre, lorsque sa voiture fut violemment heurtée par un fiacre. L'aimable 'artiste ne fut pas blessée, mais la vive émotion qu'elle ressentait l'a obligée de regagner en toute hâte son domicile et de se mettre au lit. Le médecin qui lui donne des soins nous a déclaré que l'était de la malade n'avait rien d'alarmant. La Presse – 20 janvier 1909

 

Posté par Ichtos à 10:30 - A la une de la presse il y a 1 siècle - Permalien [#]