CPA Scans

Collection de cartes postales anciennes numérisées en haute définition. Actualités d'époque. Histoires insolites.

28 sept. 09

Les actualités du 28 septembre 1909

terrassiers

Violents incidents de grève sur les chantiers du Nord – Sud

Une vive effervescence n'a cessé de régner hier sur les chantiers du Métro Nord-Sud, dont M.Perchot est adjudicataire. Les travaux qu'effectue cet entrepreneur comprennent le tunnel qui suit l'avenue Émile-Zola et passe sous la Seine à proximité du pont Mirabeau.

Mécontent du travail des terrassiers, M. Perchot congédia, samedi dernier tous les manœuvres syndiqués et reconstitua aussitôt de nouvelles équipes composées uniquement de terrassiers non syndicalistes: Les ouvriers renvoyés s'assemblèrent hier matin, au nombre d'une centaine, aux alentours du pont Mirabeau. Lorsqu'ils virent arriver les terrassiers non grévistes, une violente bagarre éclata, au cours de laquelle le chef de chantier Maurice Gay demeurant rue Amélie, et son camarade Charles Moisson, demeurant rue des Tournelles, furent brutalement frappés.

Une rapide intervention de la police permit de dégager les abords du chantier, et la reprise du travail s'effectua aussitôt. Sept arrestations avaient été opérées. Deux seulement furent maintenues après une rapide enquête, effectuée par M. Bouteillier, commissaire de police du quartier d'Auteuil. Ce sont celles des terrassiers François Morin, demeurant, rue Croix-Nivert, et Désiré Gandin, demeurant 5, rue Violet. Parmi les manifestants se trouvaient le gérant du journal le Terrassier, Robert Fleurier, et le mineur Pierre Plaisance, qui fut trouvé porteur d'un poignard et sera poursuivi pour port d'arme prohibée.

L'agitation est d'ailleurs générale. Dans le quartier de Plaisance, la journée a été marquée par un grave incident de grève qui se produisit sur un chantier de la rue Pierre-Larousse. Le maçon gréviste Latouche, ayant réussi à pénétrer dans le bâtiment en construction, invectiva grossièrement les ouvriers; puis, furieux de n'obtenir aucun résultat, les frappa à coups de briques et en mordit deux cruellement. Conduit au commissariat du quartier de Plaisance, le forcené a été envoyé au dépôt.

Toute la journée, la plus vive animation n'a cessé de régner aux abords des chantiers des 14e, 15e et 16e arrondissements : néanmoins, le travail put s'effectuer normalement sous la protection de la police et de la garde républicaine.

Le Matin – 28 septembre 1909


EN BREF

La semaine d'aviation de Berlin - Latham, dont la hardiesse et l'habileté sont désormais légendaires, et qui participe en ce moment aux épreuves de la Semaine d'aviation de Berlin, sur son monoplan Antoinette, muni d'un moteur de la même marque, s'est aujourd'hui signalé par un nouvel exploit. Voulant se rendre de Tempelhof au terrain d'aviation de Johannistal, il a l'audace d'accomplir ce trajet en passant au-dessus des faubourgs situés au sud de Berlin. Le parcours était de 12 kilomètres environ. Latham l'effectua en sept ou huit minutes, c'est-a-dire à une allure que Blériot, qui assistait a cette performance, estime lui-même d'environ 100 kilomètres a l'heure. L'enthousiasme que souleva ce tour de force est indescriptible. Il s'explique lorsqu'on songe que jamais aviateur n'avait encore osé courir les risques d'une aussi périlleuse aventure. Félicitons-nous de ce que celui qui eut le courage de la tenter et la bonne fortune de la réussir, soit Français. Le Gaulois – 28 septembre 1909

Un cirque détruit par le feu - Limoges, 27 Septembre - Ce soir, à six heures et demie un incendie a détruit le cirque municipal, place de la République. D'immenses colonnes de feu et de fumée s'élevaient dans les airs, menaçant d'incendier les immeubles voisins et notamment le théâtre. Les pompiers ont dû arroser constamment pour éviter l'extension du sinistre. En trois quarts d'heure, le cirque a été complètement anéanti. Le Petit Journal – 28 septembre 1909

Un météore à Quiberon - 27 Septembre - Ce soir, à-la presqu'île de Quiberon, de grands rayons lumineux blancs, puis rouges, ont apparu dans le ciel. Le phénomène a duré 10 minutes. Le Petit Journal – 28 septembre 1909

Posté par Ichtos à 15:30 - A la une de la presse il y a 1 siècle - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires

Poster un commentaire